L'héraldique ?
Quand un chevalier non reconnaissable, venait en lice pour jouter,
le héraut ou hérald, le blasonnait, sonnant du cor, pour l'identifier.

- de l'allemand blasen, signifiant sonner -

Puis ces signes chevaleresques, furent utilisés dans toutes les sphères,
autant sociales, que religieuses et aussi professionnelles.

Blason de L'Hermione Armorial de Nouvelle France

Les armes imaginaires sont dédiées à des personnages fictifs,
pas à des
personnes réelles, comme notre cousin Ferdinand Foch !
L'auteur est conseiller du prince Murat, marquis de Chasseloup Laubat
et collaborateur
du 
Cercle de Recherches Historiques Sancti Lazari