L'héraldique ?
Quand un chevalier non reconnaissable,
se présentait en lice pour jouter,
le héraut ou "hérald", le "blasonnait"
en "sonnant" du cor, pour l'identifier.

- de l'allemand blasen, signifiant sonner -
Puis ces signes "chevaleresques",
furent utilisés dans les diverses sphères,
sociales, religieuses et professionnelles.

Armoiries de Russie
L'infographie au service de l'héraldique
Armoiries du Canada
Héraldique Impériale Armorial de Nouvelle France

Les armes imaginaires sont dédiées à des personnages fictifs,
pas à des
personnes réelles, comme notre cousin Ferdinand Foch !
L'auteur est conseiller du prince Murat, marquis de Chasseloup Laubat
et collaborateur
du 
Cercle de Recherches Historiques Sancti Lazari